Menu
Présentation

Alors, qui suis-je ?

Tout d’abord, les données de base :

En 1988, mes parents ont choisi pour moi le prénom d’Amélie pour nommer cette passionnée d’histoire et d’écriture que je suis. Après une licence et un master en histoire, spécialisé dans l’histoire des religions, j’ai décidé de suivre mon mari sur les terres helvétiques.

Je suis tombée dans la marmite de l’écriture toute petite, à 8 ans j’ai écrit mes premières histoires. Adolescente, j’ai écrit quelques fans fictions de la série SG1, certaines mises en ligne.

En 1er L, alors que je réalise mon TPE sur la fantasy, je décide d’enfin mettre par écrit une histoire que j’avais en tête depuis longtemps. Avec les études, ce roman se développe lentement, mais prend de la consistance.

En 2010, je participe à un concours de nouvelles pour l’association dijonnaise Pandore et ma nouvelle « C’est un soir comme celui-là… » est publiée parmi celles des dix finalistes. Une idée germe dans ma tête, et si mon roman sortait du cadre privé ?

Je ne considère pas que j’ai des domaines de prédilections en écriture, c’est plutôt selon l’idée. D’ailleurs, j’ai plusieurs projets en têtes, de genres assez différents (SF, histoire, polar…).

L’histoire est très présente dans mes romans, comme source d’inspiration, références ou encore comme structure. J’aime jouer avec des deux passions, tout profitant de la liberté offerte par la fantasy.

J’ai encore plein de projets dans la tête dans des genres assez différents,

 

Ma bibliothèque :

Un jour, je me suis rendue compte que mes livres préférés étaient en majorité anglais, même s’ils sont assez différents les uns des autres. Voici une petite liste :

Harry Potter, de J.K.Rowling

Le seigneur des anneaux (et plus largement tout l’univers de la Terre du Milieu), de J.R.R. Tolkien.

Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell (américaine pour le coup)

Orgueil et Préjugés, de Jane Austen

Jane Eyre, Charlotte Brontë

La planète des singes, de Pierre Boule (un français !)

Le monde perdu, Sir Arthur Conan Doyle

Geisha, Arthur Golden

 

Ce n’est pas exhaustif, mon univers est également influencé par les films de science-fiction (starwars, Stargate…), les BD de mon enfance (Yoko Tsuno, Angelot du Lac…), mes cours, la musique ou encore les voyages.

Commentaire

  • Nathaloche
    août 8, 2017 at 8:50

    Bonjour, marrrant, j’ai un peu le même profil que toi, sauf que moi je suis archéologue, thèse d’archéo sur le funéraire gallo-romain et j’écris depuis mes 8 ans aussi. Avec ma thèse, mes enfants et ma passion pour la course à pied, j’ai pris pas mal de retard dans l’écriture (j’ai 45 ans), mais j’écluse les concours de nouvelles pour me faire la main. Comme toi je suis plutôt SF et fantastique.
    Au plaisir
    Ravie d’avoir découvert ton blog au hasard d’une page facebook

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :