Menu
Conseils d'écriture

Les arcs (ou courbes) dramatiques

Dernièrement, je suis tombée sur un site très intéressant, au départ prévu pour l’écriture scénaristique. Je suis tout de même allée piocher des idées pour développer davantage la personnalité de mes personnages et leur donner plus de substances.

J’ai découvert le concept d’arc dramatique.

 

Qu’est-ce que c’est ?

Tout simplement, l’évolution prévue pour vos personnages, pas seulement du point de vue des faits, mais surtout de celui du caractère. Je m’explique. Les personnages ont plusieurs buts. Le premier, et le principal, est celui qu’ils vont présenter à tout le monde, soit la quête principale. Le second est plus profond et fait appel aux inspirations secrètes, qu’ils en soient conscients ou non.

L’arc dramatique c’est comment le personnage va réagir pour évoluer et atteindre ce but.

Les étapes

Au début, votre personnage n’a pas les ressources nécessaires pour atteindre son but. Sinon, il pourrait vaincre le protagoniste et cela s’arrêterait là. Bref pas d’histoire. Il doit développer une aptitude (un pouvoir, une force physique, un plan…) mais également un caractère (courage, force mentale, sens des priorités…) pour vaincre à la fin.

Peu à peu, il va prendre conscience du gouffre qui le sépare de ces objectifs et va planifier sa transformation. Il va subir des épreuves qui vont renforcer sa transformation, lui rappeler son objectif ou encore lui montrer qu’il n’est pas encore prêt. Il s’organise peu à peu (souvent il s’entraine ou élabore un plan) afin d’être à la hauteur lors de l’action finale.

À la fin, il aura évolué dans sa personnalité et atteint le but qui lui apportera le bonheur.

 

Comment l’appliquer ?

Personnellement, j’ai choisi de faire un tableau pour chacun de mes personnages principaux et secondaires afin de mieux savoir où je vais et leur caractère.

  1. Le trait de personnalité : je reparlerai des personnalités types qui servent de base (et non de portrait figé !). Chacune rencontre des enjeux différents (quête du bonheur, d’indépendance, reconnaissance…) (pour en savoir plus sur les personnalités)
  2. Le rôle dans le groupe : leader, solutionneur etc…
  3. Description de la personnalité : générale, atout, défaut, sociale

Définir en amont la personnalité est important pour moi, car il permet de réaliser un second arc dramatique en fonction des inspirations plus profondes. Par exemple, un altruiste va se rendre compte qu’il lui faut s’affirmer et que le bonheur ne se trouve pas uniquement dans son dévouement aux autres, au contraire, un ambitieux va souvent se retrouver dans une situation inférieure au point de départ et apprendre que l’argent ne fait pas tout.

  1. Problème narratif et motivation: il s’agit ici de l’intrigue principale et des raisons qu’a le personnage d’intervenir
  2. Arc narratif principal : Lié au problème principal. Avec les étapes et leur place dans ma trilogie.
  3. Arc narratif secondaire (s) : lié à la personnalité même du personnage, et comment il doit évoluer psychologiquement.

 

Exemple :

L’arc dramatique principal de Scarlett dans Autant en emporte le vent est avant tout de survivre à la guerre, de ne jamais plus connaitre la privation et d’être de nouveau appréciée de tous. Pour cela, elle choisit de travailler elle-même dans les champs de coton, alors que ses sœurs et les esclaves domestiques s’y refusent, d’être prête à se vendre à Rhett, d’épouser Franck, pourtant fiancé à sa sœur, d’acheter sa scierie quitte à choquer et à mettre en péril sa vie, et d’épouser Rhett alors que Franck est à peine mort. À la fin, elle a réussi son objectif, elle est immensément riche. Cependant, ses choix contraires à la morale et ses amitiés apparentes avec les Yankees lui valent d’être détestée de tous.

L’arc secondaire est de connaitre un amour profond. Elle croit l’avoir trouvé en Ashley et s’y accroche, alors qu’il est marié à Mélanie. Elle se rendra compte qu’à la fin qu’elle n’est qu’un rêve pour lui et que pendant tout ce temps, c’était Rhett qui remplissait ce rôle.

Scarlett est une héroïne particulière, car, selon moi, à bien des égards, elle est une protagoniste pour elle-même. On peut considérer qu’elle n’atteint pas son objectif secondaire, car Rhett la quitte alors qu’elle se rend compte de son amour. Cependant, l’ouverture à la fin du roman permet une note d’espoir.

fiche arc dramatique

 

 

 

5 Comments

  • Méthodes de planification – ameliehanser
    février 15, 2017 at 12:50

    […] parlais dans un précédent article. Ce procédé permet d’enrichir les personnages en leur apportant non seulement un passé […]

    Répondre
  • La fiche du personnage – ameliehanser
    septembre 15, 2017 at 1:06

    […] depuis que j’ai commencé à travailler avec les arcs dramatiques, j’essaie au maximum de proposer une évolution de mes personnages principaux. Pour cela, il faut […]

    Répondre
  • […] une personnalité fictive. Ils permettent de remplir à la fois la fiche personnage et celle de l’arc dramatique, notamment les cases « motivation », « type de personnalité » ou encore dans la […]

    Répondre
  • Bilan 2017 – amelie hanser, auteur
    janvier 1, 2018 at 4:38

    […] niveau du blog, votre article préféré est « les méthodes de planification », suivi des « arcs et courbes narratifs ». Les articles méthodologiques semblent attirer davantage les lecteurs, je tâcherais d’en […]

    Répondre
  • Bilan de 2018 – amelie hanser, auteur
    janvier 1, 2019 at 1:20

    […] à 2017. Les articles phares sont « construire une personnalité pour son personnage », « les arcs (ou courbes) dramatiques » et « La fiche du personnage ». Je continuerais donc à partager mes méthodes à […]

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :