Menu
Généralité

Zoom sur… les Valris

http://data.abuledu.org/URI/53578149

Pommeau d’épée Vikings, style Jelling, Musée de Hedeby en Allemagne

 

Les Valris sont inspirés des populations germano-scandinaves. Le manque de sources et d’impartialité des moines transcripteurs incitent à la plus grande prudence quant à la description de ces peuples.

 

Origine :

Les Valris identifient cette terre comme étant le légendaire Valhalla, lieu où se retrouvent les héros après leur mort. La racine « Valr » désignerait les héros morts au combat.

 

Géopolitique :

Les Valris sont assez ouverts aux commerces avec les autres peuples, mais regardent souvent les Ilionides qu’ils jugent arrogants et trop concentrés sur la contemplation de leur savoir.

Si leurs armes sont réputées et leur armée puissante, les Valris n’interviennent que peu dans les conflits des autres peuples. Ils sont conscients que la guerre coute cher et partent en guerre que pour défendre leurs terres et leurs biens.

 

Histoire :

Dans mon roman, les Valris sont arrivés dans cet Autre monde au terme de navigations. Outre le fait que les Scandinaves sont réputés pour leur expédition maritime, on rapporte également des errances, mythiques ou supposées, dans des contrées lointaines.

 

Religion :

Odan : dieu de la forge et du feu

Freia : déesse de l’hospitalité et du foyer

Jörd : déesse de la montagne

Thor : dieu héroïque de la guerre et du courage

 

Domaine de prédilection :

Les Valris ont su s’imposer économiquement dans ce monde grâce à leur industrie métallurgique, d’orfèvre et de la taille de la pierre.

 

 

Base historique :

Je m’inspire pour ce peuple des Germains et des Scandinaves pour créer une synthèse des deux. Par exemple, Odin et Wodan deviennent Odan.

La difficulté pour décrire ce peuple provient des sources. Les descriptions des Scandinaves sont issues de chroniques chrétiennes qui ont vu d’un mauvais œil ceux qu’elles considéraient comme des païens pilleurs d’abbayes. Elles sont donc tout à fait partiales, teintées de fantasmes, et très tardives.

Je me base donc sur les connaissances mythologiques connues grâce à l’Edda de Snorri rédigée au XIIIe siècle, soit plus de deux siècles après la fin de la christianisation nordique. Je reprends également des motifs mythologiques de la culture germanique.

 

Blason :

Une enclume symbolise leur économie et le savoir transmis par Odan.

Commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :