Menu
Conseils d'écriture

Construire une personnalité pour son personnage.

Construire la personnalité de son personnage en amont est très important. L’exercice peut paraître fastidieux et inutile, mais en réalité, il permet de gagner un temps précieux et d’enrichir le récit. Personnellement, j’ai un faible pour les situations qui mêlent bien et mal, en particulier pour l’antagoniste. J’aime les personnages qui font des mauvais choix malgré de bonnes intentions, ou quand la frontière du bien et du mal est floue.

Plus vous connaissez votre personnage, plus vous pouvez jouer avec ses réactions. Plus il est complexe, plus il est réaliste.

Je vous ai déjà proposé ma fiche personnage et comment construire un arc dramatique. Aujourd’hui, voici quelques outils pour identifier les types de personnalité.

 

L’ennéagramme

À la mode dans le milieu du développement personnel, il répartit les différentes personnalités sur une figure géométrique à 9 sommets.

Le système divise les personnes selon leur façon de réagir

  • Les instinctifs qui préfèrent l’action
  • Les émotionnels qui utilisent les sentiments
  • Les mentaux qui s’orientent vers la réflexion et l’analyse.

Ces trois catégories sont subdivisées en trois sous-groupes selon ce qu’ils cherchent à éviter ou au contraire ce qui les passionne, ce qui donne 9 types de personnalités dans lesquelles sont classées :

  • Les compulsions d’évitement et le but recherché (conflit/paix, déviance/droiture, etc.)
  • Le sentiment négatif ressenti le plus souvent et le risque de « désintégration » du personnage ex : quelqu’un qui doute sans cesse, risque de ressentir de la peur à faire les choses.
  • Le mécanisme de défense (isolement, refoulement, etc.)

 

Ex. : Kouareï est un perfectionniste (type 1). Il cherche à éviter au maximum l’échec, ce qui l’expose dans ce cas à la colère. Il peut aussi se montrer exigeant envers les autres.

 

101-e1445407083823

 

Le test MBTI (Meyer-Briggs Type Indicator)

Très à la mode auprès des conseilleurs d’orientation. Le test divise les personnalités selon quatre tendances :

  • L’orientation de l’énergie « E extraversion/I introversion »
  • La manière de recueillir l’information : « S sensation/N intuition »
  • La prise de décision : T pensée/F sentiment
  • Le mode d’action : J jugement/P perception

Les différentes combinaisons donnent les différentes personnalités. Il en existe donc 16 types définis qui portent tous un nom.

Linda Berens a rajouté des comportements additionnels qui ne sont pas naturels, mais peuvent émerger en cas de stress.

MON AVIS

Avec 16 types, ce système est plus développé que le précédent. S’il est certes controversé (les auteurs n’étant pas diplômées de psychologie), il convient très bien à un écrivain. Le descriptif est assez dense, mais il est possible de faire une fiche succincte de chaque type.

 

Mon utilisation

On peut facilement s’inspirer de ces deux systèmes pour définir une personnalité fictive. Ils permettent de remplir à la fois la fiche personnage et celle de l’arc dramatique, notamment les cases « motivation », « type de personnalité » ou encore dans la description de sa relation aux autres et de ses atouts et défauts.

Si je n’aime pas l’idée de mettre une personnalité réelle dans une grille, car je pense que l’humain est complexe et ne réagit pas selon un schéma bien établi, je pense que ces outils apportent beaucoup à l’écrivain. Il est cependant clair que plus votre histoire sera longue, plus la personnalité de vos personnages devra être complexe et poussée.

 

Et vous ? Quels sont vos outils pour enrichir vos personnages ?

6 Comments

  • Bilan de 2018 – amelie hanser, auteur
    janvier 1, 2019 at 1:20

    […] bonne surprise, les visites ont plus que doublé par rapport à 2017. Les articles phares sont « construire une personnalité pour son personnage », « les arcs (ou courbes) dramatiques » et « La fiche du personnage ». Je continuerais […]

    Répondre
  • […] les motivations ou le fonctionnement d’un ami, ou même d’un ennemi, vous aurez des pistes pour construire vos personnages. Un conflit relationnel peut aussi être repris pour vos personnages et donner une nouvelle […]

    Répondre
  • Bilan 2019 – amelie hanser, auteur
    janvier 1, 2020 at 1:06

    […] qui vous ont intéressés sont surtout les outils de l’écrivain, avec toujours en tête « Construire une personnalité pour son personnage » et les mythes comme « le chaudron chez les Celtes ». Un petit nouveau s’immisce dans […]

    Répondre
  • […] Le trait de personnalité : je reparlerai des personnalités types qui servent de base (et non de portrait figé !). Chacune rencontre des enjeux différents (quête du bonheur, d’indépendance, reconnaissance…) (pour en savoir plus sur les personnalités) […]

    Répondre
  • […] bonne surprise, les visites ont plus que doublé par rapport à 2017. Les articles phares sont « construire une personnalité pour son personnage », « les arcs (ou courbes) dramatiques » et « La fiche du personnage ». Je continuerais […]

    Répondre
  • […] qui vous ont intéressés sont surtout les outils de l’écrivain, avec toujours en tête « Construire une personnalité pour son personnage » et les mythes comme « le chaudron chez les Celtes ». Un petit nouveau s’immisce dans […]

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :