Menu
Conseils d'écriture

Mon emploi du temps d’écrivain

Dans les conseils pour devenir écrivain, je vois très souvent revenir deux concepts :

  • Ne faites QUE ça.
  • Écrivez tous les jours.

Je trouve ces deux principes très culpabilisants et même irréalistes dans la plupart des cas. Cassons déjà un mythe : celui de l’écrivain travaillant seul du matin au milieu de la nuit dans son bureau fermé à clef. Dans ce cliché, c’est bien souvent un homme et il est soit célibataire et fauché, soit aisé et doté d’une épouse qui gère tout le reste. Vous ne vous y retrouvez pas, c’est bien normal.

Dans un premier temps, parce que les femmes écrivent aussi, que vous avez une vie de famille et surtout, un autre travail qui paie les factures. Vous l’aurez compris, je rentre dans ces trois catégories. C’est pour ça qu’au lieu de présenter mon emploi du temps journalier, je vais le faire sur la semaine.

typewriter-2242164_1920

Matin :

Le matin, je me lève avec mon fils pour prendre le petit-déjeuner avec lui. Je vais ensuite chercher ma fille pour son biberon matinal. J’habille les enfants et pars déposer le grand à l’école maternelle.

De retour chez moi, je passe rapidement sur mes mails et réseaux sociaux avant de m’occuper de la maison et de la petite. Parfois, elle fait une sieste le matin, et je peux gérer un peu ma promotion.

En fin de matinée, je prépare le repas et vais chercher mon fils à l’école pour midi.

Vers 13 h, je mets les deux à la sieste. Là, je me consacre à l’écriture. Exception faite deux après-midi par semaine (ou plus selon la demande), où je suis au travail jusqu’à 18h30.

Vers 15 h, mon fils sort de la sieste (ou du temps calme plutôt), et va jouer tranquillement avec ses jouets. J’essaie de continuer d’écrire, mais ce n’est pas toujours possible.

16 h : c’est l’heure du gouter des deux. Puis place aux jeux, aux balades ou sorties dans le jardin avant le rush de la fin de journée : bain, repas, pyjama, brossage de dents, mise au lit…

19 h : mise au lit (en théorie), des deux enfants. Bien souvent, commence mon deuxième créneau de promotion. Je repasse sur les réseaux sociaux et boites mails, fait de l’administratif d’auteur ou cherche des concours, des appels à texte, etc.

20 h : repas + pause télé.

21 h : bien souvent, je me mets devant un film ou une série, plus rarement j’essaie d’écrire.

 

Bilan :
  • Je ne consacre finalement que peu de temps à l’écriture 2 à 3 h par jour. Et ce, 3 fois par semaine, voire 5 quand je suis disponible le week-end. Plus environ 1h-1h30 pour l’autopromotion ou la veille documentaire.

 

  • Je n’écris pas tous les jours. Déjà parce que je ne peux pas, mais en plus je ne suis pas convaincue que cela soit productif de s’obliger à écrire. En revanche, je m’occupe tous les jours de mes mails et de mon compte Facebook. Une fois par semaine, je vérifie mes ventes et tous les 15j, j’écris un article pour le blog.

 

  • Je ne vois pas le temps passé devant la télé comme une perte de temps (à condition de ne pas regarder des programmes débiles). Bien souvent, j’analyse les astuces scénaristiques, me détends ou trouve de nouvelles idées ou astuces.

 

  • Comme je vis en Suisse, j’ai la chance de bénéficier d’un temps partiel. Ici, les femmes sont majoritairement au foyer ou à temps partiel léger. Il faut dire que le modèle n’est pas vraiment en faveur des taux pleins pour les femmes. Il y en a bien sûr, mais ce n’est pas la majorité. Maintenant, je le vois comme un atout qui me permet d’allier les deux activités.

4 Comments

  • Nathalie
    août 1, 2018 at 9:35

    Bonjour, intéressant. Moi, malheureusement je travaille a plein temps et je pratique la course a pied. J ecris essentiellement dans le train pour aller a mon boulot, à Paris. Je déménage à Marseille bientôt et je prendrais la voiture, du coup il faut que je trouve un créneau. Bon couragz en tout cas.

    Répondre
    • Amélie
      août 1, 2018 at 11:32

      Parfois, les changements dans la vie font que nous avons besoin parfois de temps pour nous réorganiser. Avant la naissance de ma fille, je consacrais mon mercredi soir à l’écriture. Depuis, je n’y arrives plus, mais je suis plus concentrée sur les autres créneaux. Je ne doute pas que vous trouverez une solution. Merci et bon courage aussi.

      Répondre
  • […] avez été nombreux à lire mon emploi du temps d’écrivain le mois dernier. Ce mois-ci, je vous propose de découvrir ma routine. Comme beaucoup le savent, je […]

    Répondre
  • […] avez été nombreux à lire mon emploi du temps d’écrivain le mois dernier. Ce mois-ci, je vous propose de découvrir ma routine. Comme beaucoup le savent, je […]

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :