Menu
livres

Six personnages féminins de mon enfance

Le 8 mars, c’était la journée internationale des droits de la femme. De quoi me faire réfléchir aux modèles féminins forts dans la littérature de jeunesse. Voici donc une petite liste d’héroïnes de la littérature qui ont marqué mon enfance et que je voudrais faire connaître à ma fille.

  1. Yoko Tsuno, Roger Leloup

Fresque de Verviers en Belgique, représentant Yoko Tsuno

Cette série de BD est ma préférée, et même encore à l’âge adulte. Yoko Tsuno est une jeune japonaise qui vit en Europe (Belgique ou France, je ne sais pas trop) et spécialisée dans l’électronique. Avec ses collègues et amis Vic et Pol, elle va vivre toutes sortes d’aventures : dans l’espace avec les Vinéens, partout autour du monde, ou encore dans le temps grâce à la machine de Monya.
Bien qu’accompagnée, Yoko est parfaitement indépendante. Elle sait se battre (elle est ceinture noire d’Aïkido), enquête, défend ouvertement ses idées féministes. S’il y a bien une tension amoureuse entre Vic et elle, ils ne sont jamais montrés comme en couple, et Yoko semble élever seule Rosée, sa fille adoptive.

Bref, j’adore ! Mon objectif : avoir la collection complète chez moi.

 

  1. Marion Duval, Yvan Pommeau

Encore une BD ! Marion est une adolescente de 11-12 ans environ qui ne reste pas tranquille. Elle décide souvent d’enquêter seule quitte à se mettre en danger. Il y a peu d’albums, malheureusement, mais j’aimais beaucoup cette héroïne. De plus, j’apprécie beaucoup le travail d’Yvan Pommeaux.

 

  1. Alice Roy détective, Caroline Quine

Alors là, c’est toute mon enfance, et celle de ma mère et de ses sœurs. Je dévorais les livres chez ma grand-mère pendant les grandes vacances. Les premiers romans datent des années 30, si bien que son personnage puisse paraitre un peu vieillot aujourd’hui. Fille d’un avocat qui lui laisse beaucoup d’indépendance, Alice profite de son temps libre (elle ne travaille pas), pour se lancer dans des enquêtes qui bien souvent, lui tombe dessus. Alice opère souvent seule ou avec ses deux amies, Marion et Bess. Son fiancé passe en arrière-plan ou bien arrive à la fin.

 

  1. Laura Ingalls

Si vous avez en tête la série La petite maison dans la prairie, avec son univers dégoulinant de bienveillance et d’esprit puritain, oubliez-la vite. Le livre n’a pratiquement RIEN A VOIR avec. Dans cette saga de six tomes (neuf en anglais), Laura Ingalls Wilder raconte son enfance et une partie de sa vie d’adulte dans l’Amérique de la fin du XIXe. L’histoire commence avec le départ de la famille pour l’Ouest, dans l’espoir de trouver une terre sur laquelle elle se sentirait bien et pourrait prospérer. Au gré des différents déménagements, on découvre le mode de vie des pionniers, l’installation du chemin de fer et des problématiques de l’époque. Laura Ingalls raconte sa propre vie, elle est donc moins fantaisiste que celle des autres héroïnes de cet article. Malgré tout, j’ai beaucoup d’admiration pour son caractère fort et combatif. Sans nul doute que je le ferai découvrir à ma fille.

 

  1. Lyra Belacqua, Philipp Pullman

La Croisée des mondes est sans doute mon premier livre de fantasy. S’il m’a beaucoup plu, et surtout fascinée, certains passages m’ont tout de même laissé un gout étrange dans la bouche. Je me souviens de la scène horrible dans le tome 3, lorsque Lyra doit rompre le lien avec Pantalaimon et entrer dans le royaume des morts.

Lyra est une jeune fille impulsive, un brin rebelle, qui a en horreur les règlements du collège et des institutions religieuses. Elle n’hésite pas à tenir tête aux adultes, et est consciente qu’ils ne veulent pas toujours son bien. Elle a d’ailleurs été tantôt rejetée par les adultes tantôt contraintes par eux, ce qui lui confère une sacrée indépendance.

 

         6. Hermione Granger, J.K. Rowling

La meilleure pour la fin ! Je me suis toujours identifiée à elle, et c’est d’ailleurs comme cela qu’on me surnommait au collège. Ce n’était pas flatteur dans la bouche de mes camarades, mais j’ai choisi en faire une fierté. Après tout, Hermione est courageuse, talentueuse et loyale. Elle se bat pour ses idéaux, même si ses camarades se moquent d’elle. Elle est ingénieuse et a définitivement montré qu’on pouvait être intello et cool ! Bref, je suis archi-fan d’Hermione.

Et vous ? Quels personnages féminins forts voudriez-vous faire connaitre à votre fille ?

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire