Menu
Progressions

Bilan d’octobre 2019

Novembre et son épais brouillard viennent de tomber sur nous. Il est temps de faire le bilan de ce dernier mois.

Le Crépuscule de l’aigle :
  • La rédaction de mon roman se poursuit en douceur avec 29 pages écrites ce mois-ci. C’est peu par rapport aux autres mois, mais je n’ai pas eu beaucoup de créneaux d’écriture en octobre.

 

Lausanne Fantasy
  • Nous rentrons dans la phase des salons en fin d’année. J’ai ouvert le bal le 27 octobre avec le Lausanne Fantasy. Si l’espace alloué parait petit, il était pourtant rempli de monde et de cosplayeurs. Les visiteurs étaient très ouverts sur la fantasy, normal puisque la couleur était annoncée. Du coup, pas de regards dédaigneux ou de remarques d’un autre âge, cette fois-ci, ça fait du bien !

 

Blog :
  • En salon, je distribue des marque-pages avec l’adresse de mon blog. C’est intéressant de voir les jours suivants que j’ai reçu de la visite. Deux profils se détachent nettement : ceux attirés par la vie d’auteur et ceux par les mythes. Ce qui me pousse à continuer de travailler ces deux axes.

 

Interview :
  • J’ai répondu ce mois-ci à l’interview de François Curchod, auteur et membre du GAhelig. Je vous invite à la lire ici.

 

Vie d’auteur :
  • J’avoue que le mois d’octobre n’a pas été très prolifique entre la grippe qui s’est infiltrée dans la famille et les vacances scolaires.

2 Comments

  • Nathalie baills
    novembre 1, 2019 at 10:51

    Bon courage, pas évident quand on a une famille pour travailler, mon fils me réclame souvent pour jouer avec lui ! Le mois de novembre sonne pour moi le début du nano et donc de mon roman (SF), car, si j’ai un doctorat d’archéologie (donc on est un peu collègue, non ;0)), je n’ai pas du tout envie d’écrire un roman historique.

    Répondre
    • Amélie
      novembre 1, 2019 at 10:59

      Bon courage pour le Nano. Impossible pour moi de le faire. Surtout cette année avec 2 week-ends de salon. L’histoire me manque trop, c’est une façon pour moi de continuer à travailler dans ce domaine.

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :