Menu
Progressions

Bilan de mars 2020

Un mois très compliqué se termine, dont je vais vous présenter le bilan.

 

  • Confinement :

Bon, le confinement a pas mal bouleversé mes plans du mois, comme tout le monde. Avec deux enfants, dont un à qui faire je dois faire classe, le temps consacré à l’écriture s’est bien réduit. En Suisse, la situation doit durer jusqu’au 30 avril.

 

  • Salon

Deuxième coup dur, mes séances de dédicaces ont été repoussées ainsi que le salon de Gaillard. Mon stock de livres va devoir attendre une prochaine occasion pour baisser, et moi pour vous rencontrer.

 

  • Édition

Si la sortie papier de « Nos cœurs noyés » est repoussée en juin, ce ne sera pas le cas du numérique. Je suis contente de voir au moins une chose avancer. Ce mois-ci, j’ai pu procéder aux corrections et à la validation du BAT. Bonne nouvelle.

 

  • Écriture

Avec ces contretemps, « le Crépuscule de l’aigle » n’a pas avancé tant que ça. Cependant, j’ai continué à lire des ouvrages scientifiques sur le sujet.

Je voulais assister à une conférence sur les Barbares animée par le célèbre Bruno Dumézil, mais les récents événements m’en empêchent…

 

  • Blog

La grosse nouveauté du moment est le changement de site. J’avais envie d’un visuel plus professionnel, avec mon nom de domaine et la possibilité de faire une newsletter. J’ai donc mis en place mon nouveau site. Ça m’a occupé un moment, n’étant pas du tout calée dans ce domaine. Quelques réajustements se feront sans doute par la suite, le temps de voir ce qui ne va pas sur le long terme.

 

Et vous ? À quoi a ressemblé cet étrange mois de mars ?

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire