Menu
Mes lectures

Avis de lecture: « Au revoir princesse »

Et si je vous proposais un avis lecture en ce mois de juillet ?

Histoire de mettre les collègues et amis en avant, je vous propose de découvrir Coralie Darcy ma plus vieille et ma plus proche copinautrice, rencontrée sur les bancs de l’université. Aujourd’hui, je vous présente son petit dernier, édité chez Rebelle. Je lis peu de romance d’habitude, mais pour l’été, j’aime les lectures légères et « feel-good ». Voici donc « Au revoir princesse », la suite de « Je serai ton prince »

Genre : Romance Feel Good.

Parution : 31 mars 2020

Taille : 144 pages

 

Résumé des épisodes précédents:  Lou, une professeur d’histoire-géo qui signe sans faire attention un contrat qui fait d’elle une sorte d’escorte pour une agence qui promet à des milliardaires de rencontrer l’amour. Elle tombe sur Samuel, pas si prince charmant que cela. Malgré tout, l’alchimie se fait entre ces deux être si différents.

Je dois avouer que j’ai préféré ce tome. Même s’il est court, je me suis bien amusée en le lisant. Coralie Darcy place ses personnages dans des situations par toujours glamour, ce qui change. J’avoue que le premier chapitre m’a dérouté, mais certaines bourdes de Lou m’ont fait rire. Dans ce livre, Lou et Samuel sont mariés, mais leur lune de miel tourne au vinaigre à cause des absences répétées du jeune marié.

Coralie évite ici l’histoire vue et revue de l’organisation du mariage remise en question. Le fait que les tourtereaux soient déjà mariés balaie cet écueil, ce qui est appréciable. Le voyage à Singapour apporte un petit plus dépaysant appréciable.

J’apprécie particulièrement le personnage de Lou, qui n’est pas la femme parfaite et sans failles qu’on peut lire souvent. Au contraire, elle est spontanée et se vexe vite, ce qui lui fait faire parfois des choix stupides. J’ai particulièrement aimé le passage durant lequel elle tente de rendre jalouse une fille qu’elle déteste. Tout le monde lui dit de ne pas faire autant attention à ce que les autres peuvent penser d’elle, pourtant, elle persiste. C’est puéril, mais tellement humain !

Mine de rien, Coralie aborde des problématiques de société, comme le harcèlement de rue, mais aussi la solitude du conjoint d’expatrié. Associer la richesse de Samuel avec les lourdes responsabilités qui lui incombent étiole le mythe du prince charmant.

 

– . Quelques petits bémols cependant. Le livre est un peu court, l’histoire aurait pu « traîner » un peu plus à Singapour. De plus, j’ai vu venir l’intrigue sous-jacente.

+ J’ai dévoré ce livre en quelques heures, et j’ai passé un bon moment. J’ai reconnu mon amie Coralie au détour de quelques pages, je me suis amusée, et l’attitude de Samuel m’a un peu énervée. Une romance courte qui m’a emporté le temps d’une soirée.

En résumé : J’aime toujours autant la plume de Coralie qui m’amuse beaucoup. Je recommande cette duologie pour ceux qui aiment les romances légères, feel-good avec des héroïnes imparfaites.

Vous pouvez vous le procurer en numérique et en papier ici.

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire